crise de l'assurance construction

Crise de l’assurance construction : des professionnels du bâtiment en difficulté

La crise de l’assurance construction commence à peser sur les professionnels du BTP… En effet, on estime à 15% le nombre d’entreprises concernés par des assureurs défaillants. 

Premières victimes de cette crise, les petites entreprises qui, en l’absence d’assureur, ont dû financer elles-mêmes la réparation des sinistres. La fédération française du bâtiment (FFB) n’exclut pas que des faillites aient déjà eu lieu.

Cette crise de l’assurance construction a débuté en 2016 avec la disparition progressive de Gable, Elite puis Alpha Insurance. Ces assureurs, tous basés à l’étranger, intervenaient en Libre Prestation de Services (LPS) et proposaient leurs services en France par l’intermédiaire de courtiers tels que SFS.

Le manque de provisions de ces assureurs ne leur a pas permis de faire face aux sinistres des assurés. Il ressort de cette crise de l’assurance construction que certains assurés vont devoir payer jusqu’à trois fois plus cher pour couvrir les mêmes risques.

Des solutions ?
Les pouvoirs publics souhaitent résoudre cette crise de l’assurance construction au niveau européen. La Fédération Française du bâtiment a donc proposé cinq pistes :

– Clarifier les champs de la responsabilité décennale
– Pénaliser les assureurs qui n’indemniseraient pas assez rapidement les assurés
– Favoriser les comportements responsables en imposant une grille tarifaire aux responsables des assurances
– Mieux contrôler les finances des assureurs en LPS agissant en France
– Moduler les contributions au fonds de garanties des assurances en fonction des provisions faites et des risques pris

Il n’y a pas que les entreprises de construction qui sont touchées par cette crise de l’assurance construction.
Architectes, maîtres d’ouvrage mais aussi particuliers peuvent également se retrouver dans des situations alarmantes.

04 93 94 06 05 Devis Gratuit
BACK